Smog of Germania – Marianne Stern

smog_of_germaniaJ’ai acheté ce roman le week-end dernier au salon Fantasy en Beaujolais. Je n’avais encore jamais entendu parler de ce titre mais j’ai tout de suite été attiré par la couverture et par le titre – bon en même temps, pour tout vous dire, j’étais attirée par tous les livres du stand du Chat Noir… – J’ai donc craqué pour ce livre, et ni une ni deux, une fois ma lecture en cours terminée, je me suis lancée.

L’intrigue se déroule au début du XXe siècle à Germania, capitale du Reich. A la tête de cet empire, le Kaiser Wilhem n’est plus intéressé par les affaires politiques même si la guerre menace à la frontière française. Il ne pense qu’à l’embellissement de sa ville. Mais ses rêves de grandeur ne peuvent enlever à Germania le smog dans laquelle elle baigne. Ce brouillard noir dû à l’industrialisation recouvre toute la ville et protège les assassins en les cachant.
Un soir, Viktoria-Luise, la fille de l’empereur, échappe de peu à une tentative de meurtre et est sauvée par son garde du corps, l’Exécuteur, l’assassin personnel du Kaiser. Dès lors commence une course contre la montre pour retrouver les commanditaires de cet acte. Celle-ci se révèle complexe car il s’agit en fait d’un vaste complot couvant dans l’ombre du smog depuis longtemps.

Je suis entrée très rapidement dans l’histoire. Il faut dire que les péripéties et les rebondissements ne se font pas attendre et très vite commence une course contre le destin. Je ne me suis pas ennuyée une minute. L’intrigue qui pouvait apparaître comme simple au début du roman se complexifie de chapitre en chapitre, ce que j’ai aimé : rien n’est trop simple ou, au contraire, surfait.

Les personnages sont intéressants de part leur profondeur. Là encore, il y a de la recherche et l’auteur ne tombe jamais dans la simplicité. J’ai aimé suivre les différents protagonistes, les voir évoluer au gré des événements.
Viktoria, est au début du roman, une jeune femme qui n’a connu que le luxe et l’opulence de ses appartements malgré quelques balades nocturnes dans les bas-fonds de Germania. La petite princesse gâtée et capricieuse devient une femme volontaire, moins naïve et surtout plus humble.
J’ai complètement partagé la fascination de Viktoria pour Jeremiah. L’assassin du Kaiser, appelé l’Exécuteur, est mi-homme mi-automate, tantôt doux, tantôt froid et cruel. Très vite, j’ai été séduite par le charme incontestable que dégage ce personnage.
Les autres personnages du roman sont tout aussi soignés et j’ai aimé le fait qu’on ne soit jamais bien sûr qu’ils soient du côté de Viktoria. On doute toujours d’eux : ont-ils des ambitions, des objectifs cachés ? Se servent-ils de la situation pour tirer leur épingle du jeu ?

L’univers steampunk m’a également beaucoup plu. L’industrialisation massive de Germania a permis au smog de recouvrir la ville. Les zeppelins sont des moyens de locomotion privilégiés mais aussi des vaisseaux de guerre. J’ai adoré tout l’aspect orfèvrerie du roman. Les orfèvres sont les seuls à pouvoir créer des automates. Leur rareté les rend presque mythiques et leurs créations tiennent de l’art.

Smog of Germania est donc un roman qui m’a beaucoup plu. J’ai aimé l’intrigue soignée, rythmée, complexe et passionnante, les personnages travaillés et profonds mais aussi l’univers qui est oppressant et sombre à causse du smog tout en étant fascinant grâce aux créations des orfèvres. Un livre que je recommande à tous les amateurs du genre !

Publicités

22 commentaires sur “Smog of Germania – Marianne Stern

    1. Le titre m’a également attiré : enfin une intrigue imaginaire qui se déroule en Allemagne ! (Je pense qu’il doit en avoir d’autres mais je n’ai pas eu la chance de tomber dessus..)
      Et la couverture est très réussie aussi.
      En espérant que tu ai l’occasion de le lire 🙂

      Aimé par 1 personne

  1. Je n’ai jamais lu de Steampunk mais certains ouvrages comme celui-ci me font envie. Je te comprends pour la couverture et le titre, c’est clair que ça attire l’œil ! Ce salon devait être génial ! ! Et cette histoire de mi-homme mi-automate m’intrigue énormément, du coup je vais me le noter, merci !

    J'aime

  2. Je dois t’avouer que ce n’est pas un genre que je privilégie normalement mais ce que tu en dis me fait très envie. Je note la référence et j’espère trouver ce roman lors de mes pérégrinations en bibliothèque ou librairie.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s