Agatha : la vraie vie – Agatha Christie de Martinetti, Lebeau & Franc

71ebjfv-9clAprès avoir lu Agatha Christie, le chapitre disparu de Brigitte Kernel, j’ai eu envie de relire la bande dessinée Agatha : la vraie vie d’Agatha Christie qui retrace la vie entière de la célèbre romancière anglaise.

7 décembre 1926. Londres est en émoi. La célèbre romancière Agatha Christie a disparu. Dans le Berkshire, son mari est interrogé par la police qui voit en lui son meurtrier. Quelques jours plus tard, elle réapparait sans se justifier, prétextant une perte de mémoire. Cet événement mystérieux et jamais élucidé de la vie d’Agatha Christie est le point de départ de cette bande dessinée biographique.

Avant de commencer cet album, je ne connaissais pas grand chose de la vie de la créatrice d’Hercule Poirot et Miss Marple. Grâce à Agatha : la vraie vie d’Agatha Christie, j’en sais désormais plus sur l’existence de la reine du crime. J’ai pu découvrir les événements marquants de son existence, de ses jeunes années à sa mort en 1976 : une enfance privilégiée marquée par la mort de son père, un premier mariage qui se termine en divorce une dizaine d’années plus tard, des voyages à travers le monde, la rencontre de son second mari et surtout l’écriture de romans policiers, nouvelles et pièces de théâtre.

Très honnêtement, la vie d’Agatha Christie n’a rien de vraiment d’extraordinaire, à part cette mystérieuse disparition en 1926 et le fait qu’elle s’est essayée au surf dans les années 1920. Pourtant, cette biographie s’avère très intéressante et amusante grâce à un procédé surprenant : les principaux protagonistes des romans d’Agatha Christie, à savoir Hercule Poirot, Miss Marple et le duo Tommy et Tuppence, interviennent dans la bande dessinée. Ainsi, on voit régulièrement Agatha discuter avec ses personnages récurrents tout au long de sa vie ce qui donne du rythme à cette biographie et quelques dialogues assez cocasses (notamment avec Poirot). On découvre la génèse de ses plus grandes intrigues via ce procédé original.

J’ai bien aimé les dessins d’Alexandre Franc qui n’ont pas été sans me rappeler les bandes dessinées que je lisais enfant (Tintin notamment). Les traits des personnages, ainsi que les couleurs utilisées m’ont donc beaucoup plu.

J’ai également apprécié trouver à la fin de la bande dessinée une brève chronologie de la vie d’Agatha Christie, ainsi qu’une bibliographie complètes de ses oeuvres.

Agatha : la vraie vie d’Agatha Christie est donc une biographie originale et plutôt exhaustive de la reine du crime. Elle me semble idéale pour avoir un aperçu de sa vie et elle m’a donné envie de la découvrir plus en détail. Je conseille donc cette bande dessinée à tous les amateurs d’Agatha Christie.

Publicités

10 commentaires sur “Agatha : la vraie vie – Agatha Christie de Martinetti, Lebeau & Franc

  1. Ce n’est pas un mais deux titres que je vais noter cette fois-ci (le livre que tu cites au début et cette BD). Je suis ultra intéressée par tout ça, même si je n’ai dû lire qu’un livre d’elle. Avec plus de temps libre j’aimerai m’y plonger plus car je ne connais pas du tout Miss Marple par exemple. En tout cas, sa biographie m’intéresse aussi

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s