L’enfant du lac – Kate Morton

l_enfant_du_lacKate Morton fait partie de ses auteurs dont j’attends avec impatience la sortie de ses nouveaux romans. J’ai lu tous ces titres hormis Les brumes de Riverton et j’ai à chaque fois été conquise. Aussi, quand j’ai découvert L’enfant du lac, son dernier roman dans les publications du mois d’avril, je n’ai pas hésité une minute avant de me le procurer.

En 1933, le petit Theo Edevane, onze mois, disparait durant la nuit de la Saint Jean. Malgré une enquête, l’enfant reste introuvable et la vie de sa famille ne sera plus la même : elle quitte la maison familiale tant aimé et n’y reviendra jamais.
En 2003, Sadie Sparrow, jeune policière au repos « forcé » en Cornouailles découvre par hasard la maison des Edevane. En s’y intéressant, elle découvre le drame qui a frappé la famille et décide de mener sa propre enquête ce qui n’est pas pour plaire à Alice, une des grandes soeurs de Theo devenue auteur à succès.

J’ai passé un excellent moment avec L’enfant du lac. Si l’intrigue est un peu longue à s’installer, une fois les 100/150 premières pages passées, j’ai eu le plus grand mal à lâcher ce roman. On retrouve ici tout ce qui fait le succès des intrigues de Kate Morton : la place importante du lieu -une maison adorée-, une intrigue qui se développe sur deux époques en parallèle, la multiplicité des points de vue et surtout une bonne dose de secrets de famille bien enfouis qui refont surface au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire !

L’intrigue est extrêmement bien ficelée et rythmée : de nombreux rebondissements viennent relancer l’histoire et tout remettre en cause. En effet, plus d’une fois, je croyais avoir compris le pourquoi du comment mais un nouvel élément venait tout bouleverser. J’ai quand même réussi à trouver le dénouement une petite centaine de pages avant la fin.

J’ai aimé tous les personnages croisés dans le roman : chacun à sa propre histoire que l’auteur prend le temps de développer parfois en quelques paragraphes, parfois en plusieurs chapitres, et ce, même pour les personnages secondaires. J’ai pris plaisir à suivre Sadie, une jeune femme qui cache derrière sa pugnacité au travail de nombreuses fêlures. J’ai également aimé Alice qui, rongée par la culpabilité, n’a jamais pu oublié le drame de son petit frère. J’ai enfin été particulièrement touchée par la maman de Theo, personnage complètement emprisonné dans sa vie.

Kate Morton se sert de son intrigue pour évoquer plusieurs faits historiques qui m’ont passionné, à savoir la première guerre mondiale et notamment le retour impossible à une vie quotidienne pour des milliers de soldats traumatisés par les horreur du conflits.

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ce roman. Si je devais chipoter un peu, je dirai que certaines coïncidences sont un peu trop évidentes (je pense notamment à ce personnage qui, comme par hasard, a fait son doctorat sur la vie de sa grand-tante, personnage clé de l’intrigue en 1933…) mais je ne m’en suis pas moins laissée porter par l’intrigue. En tout cas, je serai au rendez-vous pour le prochain roman de Kate Morton !

challenge-un-pave-par-mois

Challenge « Un pavé par mois » chez Bianca

Publicités

24 commentaires sur “L’enfant du lac – Kate Morton

  1. Une fois encore, nos avis se rejoignent Céline. J’ai mis quelques 100/150 pages avant de rentrer dans l’action et j’ai découvert la clé une centaine de pages avant. Malgré ces bémols et quelques ficelles un peu grosses, je n’ai pas boudé mon plaisir. Vivement le prochain!

    J'aime

  2. Avec Claire, vous m’aviez convaincu de m’acheter La scène des souvenirs ! A ma grande honte, il est toujours dans ma bibliothèque mais je pense l’en faire sortir en juillet, ENFIN ! 🙂

    J'aime

  3. J’adore Kate Morton ! J’ai lu Le Jardin des Secrets en décembre dernier et je l’avais découverte il y’a plusieurs années avec Les Brumes de Riverton, qui m’avait vraiment enthousiasmée ! Du coup, j’étais très enthousiaste quand j’ai vu qu’un nouveau roman sortait cette année ! 😉 Kate Morton c’est comme Tracy Chevalier : c’est toujours l’assurance de passer un bon moment avec ses bouquins !
    Du coup, il faut absolument que je me procure celui-ci rapidement !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s