Imaginaire, Lectures

La lune seule le sait – Johan Heliot

la lune seule le saitJe lis très peu de science-fiction hormis des uchronies : des romans où l’histoire est réécrite à partir d’un événement donné. Quand j’ai découvert la trilogie de la lune, uchronie écrite par le français Johan Héliot, je n’ai pas hésité avant d’emprunter à la bibliothèque le premier tome de cette série : La lune seule le sait. J’avais déjà lu un titre plutôt jeunesse de cet auteur – Les fils de l’air – qui m’avait beaucoup plu et le postulat de base de cette trilogie me tentait beaucoup.

L’intrigue débute à la fin du XIXe siècle. Napoléon III règne toujours sur une France de plus en plus opprimée à cause de la mégalomanie et de sa tyrannie. Son pouvoir est d’autant plus fort et affirmé que dix ans plus tôt, les Ishkiss, des extra-terrestres, ont débarqué sur terre en pleine exposition universelle et se sont alliés au despote, apportant tout leur savoir-faire scientifique, ce qui a permis entre autres de prolonger la vie de Louis-Napoléon, mais aussi de conquérir la lune – devenue la nouvelle Cayenne où les bagnards construisent une base spaciale.
Dans ce contexte, le personnage principal de l’histoire, qui n’est autre que Jules Verne, est chargé d’une mission par un certain Barbirossa, exilé depuis des décennies sur l’île de Guernesey. En effet, il échange depuis des années une correspondance avec Louise Michel qui purge sa peine de bagne sur la Lune. Mais depuis quelques semaines, celle-ci est interrompu. Jules Verne doit donc découvrir ce qu’il en est et pour cela partir sur la Lune…

Quand j’ai débuté ce roman, j’ai été très surprise (dans le bon sens du terme) de découvrir l’identité des protagoniste de l’intrigue. Jules Verne est donc le personnage principal que nous allons suivre pendant la quasi totalité de l’histoire. Je l’ai trouvé conforme à l’idée de je m’en faisais : c’est un homme intelligent, curieux, attiré par les découvertes en tout genre. C’était un plaisir de progresser dans le roman avec lui.
On croise d’autres personnages connus dans ce roman. Sous les traits de Barbirossa, on reconnait bien sûr Victor Hugo qui dirige la lutte contre Napoléon III. Hertzel, l’éditeur des romans de Jules Verne est de la partie, ainsi que Louise Michel, l’une des plus célèbres communardes.

La réécriture de l’Histoire est très intéressante et très bien menée. On apprend au fur et à mesure de l’intrigue ce qu’il s’est passé depuis 1870, date à partir de laquelle les événements changent. Forcément, il est beaucoup question de politique mais je dois dire que toute cette partie m’a passionné.
L’introduction d’un peuple extra-terrestre est plutôt surprenante mais ne m’a pas dérangé. J’ai trouvé l’idée originale. L’auteur dote en plus ces créatures d’une histoire que j’ai aimé découvrir. Par contre, tout l’aspect « scientifique » m’a moins plu : les inventions, les machines Ishkiss et leurs fonctionnements ont eu bien du mal à capter mon attention…

L’intrigue m’a beaucoup plu : elle se déroule sur une période relativement courte (quelques jours). Du coup, les événements s’enchaînent sans temps morts. Ce fut un réel plaisir de suivre les pérégrinations de Jules Verne sur la Lune.

Au final, même si certains aspects du roman m’ont moins plu que d’autres, j’ai quand même passé un agréable moment en compagnie de Jules Verne. Je pense retrouver ce monde uchronique dans le deuxième tome de cette trilogie : La Lune n’est pas pour nous.

Publicités

7 thoughts on “La lune seule le sait – Johan Heliot”

  1. Merci beaucoup pour cet article ! Je cherchais un bon livre de science-fiction pour passer le temps et celui-là m’intrigue beaucoup 🙂 Je n’en avais jamais entendu parler, mais l’idée de suivre Jules Verne a effectivement beaucoup de charme (et beaucoup d’ambition, aussi)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s