Mille femmes blanches – Jim Fergus

mille-femmes-blanches

Le 1er janvier, histoire de commencer mon année littéraire par une valeur sûre, je me suis lancée dans une relecture de Mille femmes blanches de Jim Fergus, un roman qui m’avait marqué et bouleversé quelques années auparavant. Même si cette fois-ci, je connaissais l’histoire et son dénouement, j’ai de nouveau eu un coup de coeur pour ce livre.

En 1874, le président Grant accepte la proposition du chef Indien Little Wolf : échanger mille femmes blanches contre mille chevaux afin de favoriser l’intégration des natifs américains. May Dodd, une jeune femme originaire de Chigago est l’une des premières à rejoindre le Nebraska, son nouveau mari et sa nouvelle vie. C’est son histoire que nous découvrons, écrite sous forme de carnets. A travers ses yeux et ceux de ses comparses, nous assistons au lent déclin du peuple indien.

J’ai tout de suite aimé le personnage de May Dodd. C’est une femme de conviction, courageuse, forte. Elle n’hésite pas à quitter sa famille pour aller vivre avec l’homme qu’elle aime sans qu’il soit question de mariage. Les siens finissent par la retrouver et la font enfermer dans un hôpital psychiatrique. Le programme « femmes blanches pour indiens » lui permet de quitter cet enfer et de commencer une nouvelle vie. J’ai admiré sa capacité d’adaptation : elle apprend une nouvelle langue, de nouvelles coutumes, un nouveau mode de vie en quelques mois seulement.
Les autres femmes envoyées vivre avec les indiens ont toute leur personnalité de la plus discrète à la plus exubérante, chacune a son passé mais ne pense qu’à l’avenir. Leurs noms indien, donné par leurs nouvelles familles, font ressortir leurs caractères.

J’ai adoré découvrir le quotidien des indiens aux côtés de ces femmes. Il est simple, marqué par le labeur mais il reste toujours une petite place pour le rire et l’amusement. J’ai apprécié d’en apprendre les côtés positifs – cette vie proche de la nature – comme les aspects moins reluisants : les luttes entre les différents peuples, ces guerres internes qui ont contribué à leur perte.

Au delà des personnages et du contexte historique, Jim Fergus propose également une intrigue : le clan de Little Wolf doit abandonner ses terres au profit des chasseurs d’or et rejoindre une réserve avant une certaine date. Au delà de celle-ci, sa tribu sera considéré comme ennemie de l’Etat américain. May et ses compagnes doivent faire comprendre l’importance de cet ultimatum à leur nouveau peuple mais arriveront-elles à le convaincre ? Il vous faudra lire le roman pour le savoir.

J’espère vous avoir donné envie de lire ce roman fort, poignant, dépaysant et instructif. En tout cas, il aura toujours une place sur mes étagères et je suis sûre que cette première relecture sera suivi de nombreuses autres dans les années à venir !

Publicités

21 commentaires sur “Mille femmes blanches – Jim Fergus

  1. Quand je pense qu’il est dans ma PAL depuis quelques années … Ton avis, un de plus, hyper élogieux renforce mon envie de le lire, il faut que je prenne le temps !!!
    PS : vraiment très heureuse de te retrouver sur le blog ❤

    J'aime

  2. C’est l’un des livres préférés de mon papa, on va bientôt le recevoir a la bibliothèque où je travaille et maintenant je lis ta chronique… je n’ai plus d’excuse il faut absolument que je le lise ces prochaines semaines !!!

    J'aime

    1. Ton papa a très bon goût ! 🙂 Je suis contente que ma chronique t’ai donné envie de le lire. Je le recommande régulièrement et je n’en ai eu que des bons retours jusqu’à présent ! J’espère que tu aimeras ce roman si tu le lis !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s