Contemporains, Lectures, Mes coups de coeur

Sauveur & fils, saison 1 – Marie-Aude Murail

sauveur-et-fils-saison-1

Tout aurait pu très mal se passer entre Sauveur & fils et moi car c’est une lecture imposée que j’ai effectué pour préparer une prochaine formation. Je déteste les lectures imposées. La 4e de couverture ne m’inspirait pas vraiment. J’y suis allée en trainant les pieds, en disant que j’allais « faire mes devoirs » et j’ai été la première surprise à apprécier ce roman jeunesse dès les premières pages.

Sauveur & Fils, c’est l’histoire de Sauveur Saint-Yves, psychologue clinicien, celle de son fils, Lazare, de son ami Paul, mais aussi celle des patients de Sauveur : Margaux, 14 ans, qui se scarifie, Cyrille, 9 ans qui fait pipi au lit, Ella, une jeune phobique scolaire de 13 ans, les soeurs Augagneur dont la mère vient de quitter la maison pour se mettre en couple avec une femme. Dans ce premier tome – ou plutôt cette première saison – de Sauveur & fils, on fait connaissance avec tout ce petit monde et leurs vies respectives.

Comme je vous le disais précédemment, j’ai tout de suite accroché aux personnages et à l’intrigue. J’ai adoré Sauveur, son humanité, son flegme quasi inébranlable, Lazare et son innocence d’enfant. J’ai été curieuse de découvrir le dénouement de l’intrigue. Je me suis attachée aux patients et j’ai espéré que Sauveur puisse les sauver.

J’ai été agréablement surprise par tous les thèmes abordés dans ce roman jeunesse : l’homosexualité, la transsexualité, la dépression, la dépendance au jeu, la phobie scolaire, le deuil, le racisme. Des sujets graves mais Marie-Aude Murail réussit le pari de les évoquer sans tomber dans le pathos, dans le cliché et sans plomber l’ambiance de son histoire.

A l’issue de ce premier tome, je n’ai qu’une hâte : retrouver tous les personnages dans la deuxième saison de Sauveur & Fils que je me suis empressée d’emprunter à la médiathèque !

Publicités

4 thoughts on “Sauveur & fils, saison 1 – Marie-Aude Murail”

  1. Nous l’avions remarqué avec les enfants lors du salon « Même pas peur des livres » tu confirmes donc leur 1ère idée….et un de plus dans la PAL. Après il faut reconnaître à Marie-Aude Murail une qualité littéraire (et ce malgré une quantité non négligeable de publication 😉 )

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s