Imaginaire, Lectures

Grand Siècle, t.1 : L’Académie de l’Ether – Johan Héliot

Quand Bérénice des éditions Mnémos m’a contacté pour découvrir le premier tome de la nouvelle trilogie de Johan Heliot, je n’ai pas hésité très longtemps. J’avais bien aimé les deux titres de cet auteur que j’avais déjà lu (La lune seule le sait et Les fils de l’air) et cette nouvelle uchronie se déroulant sous le règne de Louis XIV me tentait beaucoup.

L’intrigue commence durant les premières années de règne de Louis XIV, pendant la Fronde des Grands. Une sphère est récupérée en pleine mer et ramenée en France au jeune roi. C’est à partir de là que l’Histoire va varier car la découverte de cette mystérieuse sphère va pousser le monarque à se lancer dans la conquête de l’espace. Il charge alors Blaise Pascal de créer la machine qui lui permettra d’accomplir de prodige. En parallèle, nous suivons la destinée des enfants Caron. Orphelins, les quatre frères et sœurs débarquent à Paris chez un lointain oncle et qui vont se retrouver mêlés aux affaires royales…

Ce premier tome s’est laissé dévorer en quelques jours. Je suis entrée très facilement dans l’intrigue : on découvre rapidement les personnages et surtout cette mystérieuse sphère contenant une entité extra-terrestre. Les éléments uchroniques arrivent petit à petit, ce qui donne de la crédibilité au texte, pourtant, on s’aperçoit rapidement que ces quelques éléments vont avoir des conséquences très large comme par exemple cette transformation de Paris qui n’aurait du avoir lieu que deux siècles plus tard.
J’ai été, par contre, mois convaincue par les quelques chapitres qui laissent la parole à l’UEC (Unité d’Exploration Conscientisée). J’ai trouvé qu’ils cassaient le rythme du récit avec des informations qu’on pouvait comprendre par ailleurs.

Dans L’Académie de l’Ether, on suit plusieurs personnages. D’une manière générale, j’ai trouvé qu’ils manquaient un peu de profondeur. Toutefois, j’ai adoré suivre Blaise Pascal et ses recherches ou voir Jeanne Caron se forger une place dans un monde d’hommes. J’ai hâte d’en découvrir plus sur les destinées de Pierre, Estienne et Martin. De ce point de vue là, je suis resté sur ma faim.

Le premier tome de la trilogie Grand Siècle m’a plu. J’ai beaucoup aimé le parti pris de l’auteur de développer une uchronie où la conquête de l’espace commencerait sous le règne de Louis XIV, d’autant plus que le tout est habilement mené. Si je trouve les personnages un peu trop lisses, je serai néanmoins au rendez-vous pour le second tome afin de découvrir la suite de leurs aventures.

Publicités

4 thoughts on “Grand Siècle, t.1 : L’Académie de l’Ether – Johan Héliot”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s