Imaginaire, Lectures

La trilogie de Wielstadt – Pierre Pevel

Décidément, cette année j’enchaîne les relectures. Après avoir replongé dans Le Seigneur des Anneaux, je me suis attaquée à La trilogie de Wielstadt de Pierre Pevel. J’avais emprunté cet ouvrage en bibliothèque quand je l’ai découvert et j’ai profité des Imaginales pour m’offrir cette intégrale.

L’intrigue se déroule dans les années 1620, à Wielstadt, ville créée de toute pièce par l’auteur et protégé par un dragon. C’est dans les murs de cette ville qu’évolue le chevalier Kantz, un homme cultivé et pieux, connaisseur des secrets de la kabbale et qui mène une quête solitaire contre les démons et les forces du mal…

J’ai savouré chaque page de cette relecture des aventures du chevalier Kantz. J’ai redécouvert les différentes intrigues et les protagonistes de ces romans. J’ai admiré avec quelle finesse Pierre Pevel mélange les styles dans cette trilogie : fantasy, uchronie, historique, thriller dans une intrigue aussi passionnante que haletante. J’ai pris plaisir à retrouver le monde qu’il a créé dans lequel l’ordre des Templiers a survécu, les guerres de religions font rage, les sociétés secrètes sont prolixes et où les combats à l’épée sont fréquants.

J’ai adoré suivre Kantz. C’est un personnage original, sombre, solitaire. Son histoire et son passé demeurent mystérieux pendant presque tout le roman et dont les origines sont surprenantes. Presque contre son gré, Kantz est pourtant entouré d’amis qui l’aident et le soutiennent : le faune Zacharios, Heide, Gunter Vecht, von Regenhalt et bien évidemment Chandelle qui apporte une touche de gaité et de légèreté au récit.

La plume de Pierre Pevel a encore fait mouche même si, j’ai regretté quelques répétitions au niveau des descriptions (ah les lèvres purpurines de Reinecker) et quelques longueurs au niveau des explications religieuses. Mais peut-être est-ce du au fait que j’ai lu ces trois romans à la suite.

Cette relecture de La trilogie de Wielstadt m’a fait réaliser à quel point j’apprécie le chevalier Kantz tout en me faisant redécouvrir son histoire. En tout cas, je ne peux que vous conseiller de lire du Pierre Pevel si ce n’est déjà fait !

Publicités

6 thoughts on “La trilogie de Wielstadt – Pierre Pevel”

  1. Cela me semble fort intéressant et me donne très envie de lire cette trilogie que je ne connais pas. Je sens que je vais encore augmenter ma PAL.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s