Le Bâtard de Kosigan, T.1 : L’ombre du pouvoir – Fabien Cerutti

Parmi les nouveautés du rayon fantasy de la bibliothèque où je travaille, j’ai emprunté à tout hasard le tome 1 du Bâtard de Kosigan, L’ombre du pouvoir, écrit par Fabien Cerutti. Pourquoi ? Parce que c’est de la fantasy historique et que j’adore ça.

1339. Pierre Cordwain de Kosigan est à la tête d’une troupe de mercenaire d’élite, réputée dans tout l’Occident. A l’aide de ses pouvoir surnaturels et de ses hommes, il répond aux missions que lui proposent tantôt la France, l’Angleterre ou encore l’Italie. Aussi, sa présence dans le comté de Champagne, dernier bastion des princesses elfiques d’Aëlenwil, au moment de l’annonce des fiançailles de l’héritière du domaine ne doit rien au hasard…

J’ai trouvé l’intrigue palpitante. Elle se déroule pendant une période très resserrée de quelques jours, avec de nombreux rebondissements qui ne laissent aucun temps mort pour le lecteur. Je me suis fais balader jusque dans les dernières pages pour comprendre tous les tenants et les aboutissants de l’intrigue de ce premier tome. J’ai aussi adoré les chapitres intermédiaires se déroulant à la fin du XIXe siècle qui renforcent le mystère entourant le personnage du chevalier de Kosigan…

Pour autant, le contexte n’en est pas moins fouillé, expliqué. Tout l’aspect historique est d’ailleurs passionnant car nous sommes dans les prémices de la Guerre de Cent Ans. Tout le côté fantasy m’a également : il arrive par petites touches, notamment la présence d’êtres surnaturels comme les elfes ou les étranges pouvoirs de Pierre de Kosigan.

Pierre Cordwain de Kosigan est un personnage que j’ai adoré suivre. J’ai aimé découvrir petit à petit son caractère, son histoire et ses mystérieux pouvoirs. Ce n’est pas un héros, bien au contraire, il est mercenaire et sert avant tout ses propres intérêts. Du coup, il n’est pas parfait mais n’en est que plus humain. Par ailleurs, à la fin du premier tome, il reste beaucoup de zones d’ombre autour de ce personnage et notamment de ses pouvoirs ce qui ne donne qu’une envie : continuer la saga pour mieux le cerner. J’espère simplement que par la suite, on fera plus ample connaissance avec sa troupe de mercenaires car certains semblent avoir du potentiel !

J’ai donc passé un excellent moment avec le premier tome du Bâtard de Kosigan. Le 2e tome, Le Fou prend le Roi,  m’attend sagement sur ma table de nuit et je pense qu’il ne prendra pas la poussière très longtemps avant que je le lise !

 

Publicités

8 commentaires sur “Le Bâtard de Kosigan, T.1 : L’ombre du pouvoir – Fabien Cerutti

  1. J’ai acheté ce livre pour la bibliothèque où je travaille (et on a le deuxième tome en commande). Il y a déjà un étudiant qui m’a dit qu’il avait adoré mais maintenant ta chronique me donne encore plus envie de le lire 😀 !
    C’est tellement bien la fantasy historique <3.

    J'aime

    1. J’adore quand on a des retours positifs comme ça sur nos achats ! 🙂
      Y’a qu’un seul truc qui m’a chiffonné, c’est à propos d’une concordance de date autour du Prince Noir qui me semble fausse. Peut-être y aura-t-il une explication par la suite…
      Je suis complètement d’accord avec toi : ❤ la fantasy historique ❤

      Aimé par 1 personne

  2. Hello 🙂
    Il n’y a pas que la concordance de date autour du Prince Noir qui est « fausse », de nombreuses dates et événements semblent étrangement décalés. C’est l’une des idées de fond de la série: les informations qui nous sont parvenues ne semble pas toujours correspondre avec la réalité décrite dans les chroniques du chevalier. 🙂 Bonne lecture pour la suite (mais attention, le tome 2 est beaucoup plus sombre et l’atmosphère est souvent tendue: on passe de jeux autour d’un tournoi à la guerre véritable et parfois sordide… Ce sont les aléas de la vie de mercenaire)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s