Reine de cendres – Erika Johansen

Quand j’ai acheté ce roman, je pensais ne jamais en avoir entendu parler. Mais en fait, il a déjà été publié en grand format sous le titre La reine du Tearling, et là je me suis souvenue que je l’avais déjà vu sur la blogosphère.

Kelsea Raleigh, la fille de la reine Elyssa Raleigh, a dix-neuf quand elle quitte la petite maison isolée où elle a presque toujours vécu en compagnie de ses parents adoptifs. La Garde de la reine, sa garde, est venue la chercher pour la ramener au Donjon : elle est maintenant en âge d’être couronnée et de reprendre le pouvoir à son oncle. De nombreux obstacles attendent Kelsea parmi lesquels l’odieux héritage que sa mère lui a laissé : un traité avec le royaume voisin de Mortmesne dont les termes vont révolter la jeune reine…

Reine de cendres est un roman addictif : l’intrigue est très prenante et dès les premières pages. Erika Johansen distille savamment les informations, entretenant le mystère autour des origines de Kelsea et du règne de sa mère, tout en faisant progresser son héroïne à travers une intrigue riche en actions et en rebondissements. Toutefois, j’ai trouvé que tout était un peu trop facile pour Kelsea.

J’ai trouvé l’univers créé par l’auteur hyper intrigant : un subtil mélange de science-fiction puisqu’avant la Traversée le monde semble être le nôtre et de fantasy puisque Kelsea évolue sur des terres complètement sorties de l’imagination de l’auteure avec un soupçon de magie. J’ai adoré découvrir cet univers et son histoire.

Kelsea est un personnage que j’ai plutôt aimé suivre mais j’ai quand même eu de grosses réserves avec elle. J’ai aimé son caractère entier, fort, son amour pour les livres et la lecture, ses idéaux. Par contre, je n’ai vraiment pas du tout aimé certaines de ses réflexions concernant son physique ou celui des autres. Heureusement, les autres personnages se passent de ce genre de réflexions et j’ai particulièrement apprécié Massue, une brute pas dénuée de sentiments et Pen, un jeune soldat talentueux. J’ai aussi envie d’en apprendre plus sur la Reine Rouge, celle qui règne sur Mortmesne et qui terrorise le Tearling.

Malgré quelques réserves sur le personnages de Kelsea et sur la facilité de l’intrigue, j’ai été intrigué par l’univers développé par l’auteure. Du coup, je lirai le deuxième tome de cette trilogie intitulé L’invasion de Tearling.

Publicités

10 commentaires sur “Reine de cendres – Erika Johansen

  1. Je vois beaucoup passer ce livre ses derniers temps et je me méfie un peu du succès qu’il est en train d’avoir. S’il est en prêt à ma biblio, peut-être 🙂

    J'aime

      1. Je fonctionne beaucoup comme ça. Déjà parce que je n’ai pas le budget, ahaha mais au moins ça m’évite de me retrouver avec des livres que je n’ai pas aimé 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s