Mon coup de cœur pour le Sud de la Bavière

Je ne parle jamais sur ce blog de mes voyages immédiatement après mon retour. Il s’écoule toujours des semaines, voire, comme pour cet article, des mois, avant que l’envie me prenne de les évoquer ici. Je ne sais pas si c’est le manque de soleil et d’évasion ou le fait de voir mon mari en parler sur son blog de voyage, mais je veux absolument vous parler du coup de cœur que j’ai eu cet été pour le Sud de la Bavière.

Mon mari et moi avons fait une magnifique voyage à travers l’Allemagne qui nous a permis de découvrir plusieurs villes, leur passé et leur culture. Si j’ai adoré découvrir Munich, Dresde et Berlin, je garde un souvenir particulièrement fort de notre première étape à proximité de Füssen dans l’extrême Sud de la Bavière, à la limite de la frontière autrichienne. Nous n’y sommes restés qu’une journée complète mais celle-ci nous a donné un bel aperçu des richesses de cette région.

J’ai été subjuguée par les paysages montagnards. De base, je les préfère de loin à ceux de la mer. Ceux que j’ai découvert dans le Sud de la Bavière m’en ont mis plein les mirettes. Les Alpes, imposantes, dominent l’horizon. Ses sommets viennent se refléter dans l’eau claire des lacs.

J’ai aimé les maisons peintes d’Oberammergau.

Je suis restée sans voix devant les splendeurs des églises baroques.

J’avais envie d’arrêter la voiture à chaque virage pour contempler chaque changement de panorama.

Le Sud de la Bavière est la région des châteaux de Louis II de Bavière. Nous sommes allés voir le Neuschwanstein. Comment ne pas être époustouflé par cette folie architecturale perchée au sommet d’un éperon rocheux ? A ses pieds, le Hohenschwangau, plus modeste, n’en demeure pas moins splendide avec ses pierres ocres et sa vue imprenable sur l’Alpensee.

Nous avons choisi de ne pas visiter ces deux châteaux sur-fréquentés où les visites guidées sont imposées et chronométrées pour vite laisser la place aux groupes suivants. Nous avons préféré découvrir le château de Linderhof, également construit par Louis II de Bavière mais où beaucoup moins de visiteurs se pressent. J’espère vous en parler dans un prochain billet.

En tout cas, cette journée dans le Sud de la Bavière fut inoubliable et ne m’a donné qu’une envie : revenir. Revenir en restant plus longtemps, prendre le temps de découvrir et profiter de cette région aux multiples richesses.

Publicités

22 commentaires sur “Mon coup de cœur pour le Sud de la Bavière

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s