Imaginaire, Lectures, Mes coups de coeur

Le Lion de Macédoine – David Gemmell

Je ne m’étais jamais intéressée à David Gemmell avant que l’un de mes cousins, amateur de fantasy, me conseille de le lire et plus particulièrement de découvrir Le Lion de Macédoine, série publiée en 4 tomes chez Folio SF. Et quel excellent conseil ! Pour mon plus grand bonheur, j’ai passé plusieurs semaines dans cette série que j’ai lu d’une traite…

L’histoire débute à Sparte, en 389 avant Jésus-Christ. Tamis a une terrible vision qui lui annonce l’avènement du Dieu Noir dans les prochaines décennies. Afin d’empêcher sa naissance, elle décide d’intervenir dans la destinée de plusieurs personnes.
Parménion a grandi à Sparte avec une position difficile : fils de Spartiate, mort en héros au champ d’honneur et d’une Macédonienne, considéré comme une moins que rien dans sa cité natale, il est rejeté par les jeunes de son âge. Pourtant, malgré les brimades, il va s’élever, grandir et conquérir. Il deviendra la Mort des Nations et permettra l’émergence de grandes cités et de grands royaumes.
Il luttera également contre le Dieu Noir, car Tamis a vu son visage dans la prophétie et Parménion est celui qui doit empêcher l’avènement de ce terrible ennemi.

J’ai adoré le contexte historique de ces romans. On voyage dans la Grèce antique. Les us et coutumes strictes de Sparte m’ont fasciné et n’ont pas été sans me rappeler un cours d’histoire ancienne à l’université. On découvre les tensions et les luttes qui existent entre les différentes cités grecques et leurs conséquences. On assiste également à la montée en puissance du royaume de Macédoine.
De prime abord, l’aspect fantasy du roman parait peu marqué. Pourtant, au fil des tomes, il se développe, et la magie, mêlée à la mythologie et la possible arrivée du Dieu Noir se mélange parfaitement avec le contexte historique. J’ai également trouvé très intéressant que l’auteur prenne le parti de nous montrer les conséquences que peut avoir le fait de jouer avec le destin des gens.

Je me suis immédiatement attaché au personnage de Parménion. Il évolue énormément au cours de la saga. Jeune homme empli de colère envers sa cité d’origine, il devient un homme fier, courageux, avec des valeurs, stratège de guerre incomparable et craint de ses ennemis. Malgré les nombreux malheurs qui l’accablent, il ne devient pas aigri. J’ai été particulièrement touché par la force des sentiments qu’il éprouve pour son premier amour et qui perdureront dans le temps malgré d’autres histoires. C’est un homme fidèle en amour comme en amitié, en témoignent les relations qu’il entretient avec Mothac, Epaminondas, Philippe, Aristote.

Si l’histoire m’a passionnée, je suis restée un peu dubitative devant le choix de couper une série de deux tomes en version originale en quatre tomes en français. D’autant plus qu’à la lecture, on sent bien que les deux premiers et les deux derniers marchent ensemble et reposent sur une trame commune. Mais cela reste un détail qui ne m’a pas empêché de savourer ma lecture du début à la fin !

Les quatre volumes du Lion de Macédoine de David Gemmell ont été un vrai coup de cœur. J’ai adoré ce voyage au cœur d’une antiquité remplie de magie avec des personnages forts et marquants. C’est une série que je ne peux que vous conseiller !

Publicités

11 réflexions au sujet de “Le Lion de Macédoine – David Gemmell”

  1. Encore un auteur que je dois découvrir ! Et après un article aussi élogieux, tu éveilles d’autant plus ma curiosité ! Et l’Antiquité est aussi une période de l’histoire que j’affectionne !
    Merci !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s